Page d'accueilAACentre de connaissancesAAComment fonctionne une lampe à soufre ?

Comment fonctionne une lampe à soufre ?

schema nivola

Pourquoi vaporiser du soufre ?
Empêcher l'apparition ou la réapparition du redoutable mildiou et son cortège habituel de conséquences funestes et financières, les producteurs doivent pouvoir opter pour une méthode de lutte fiable, à la fois puissante et préventive. La vaporisation de soufre s’est révélée être une méthode répondant parfaitement à ces exigences et la vaporisateur Nivola en apporte depuis plus de 40 ans la preuve formelle. Nous répondrons, ci-dessous, aux questions qui nous sont le plus souvent posées concernant :

La consommation d'énergie :
Une quantité suffisante et une bonne diffusion des vapeurs de soufre dans la serre sont des éléments cruciaux pour lutter efficacement, avec des vaporisateurs de soufre, contre le mildiou. La question généralement posée à ce sujet est la suivante : y a-t-il un rapport entre la quantité de soufre évaporée. Le graphique ci-dessous illustre que, par une température élevée (une plus grande quantité d'électricité), la quantité de soufre évaporée est supérieure à celle évaporée par une faible température (ou faible quantité d'électricité).

quantité de soufre

Le vaporisateur de soufre Nivola assure, adu haut de ses 100W, une température du soufre de 190ºC, température nécessitée pour l’évaporation d’une quantité optimale de soufre grâce à laquelle l'effet de cheminée est tel qu’il garantit une diffusion de la vapeur sulfreuse, dans tous les coins, trous et fissures de votre serre.


Sécurité :
Nous savons qu’une température de soufre supérieure à 235ºC entraîne la formation d’une quantité nocive de SO2. Des études ont montré que, par une température inférieure à 235ºC, la quantité de SO2 qui se forme est négligeable. Le graphique ci-dessous nous montre que le danger d’auto-inflammation n’apparaît qu’à partir de 248ºC.

Formation de SO2

Le vaporisateur de soufre Nivola fonctionne à une température de soufre de 190ºC (non nocive) et a su prouver, en plus de 40 ans, un degré élevé de fiabilité ! Saviez-vous que le soufre est le plus ancien pesticide que nous connaissons? Il était d'abord était utilisé dans la Grêce antique pour combattre certains fléaux. Le soufre utilisé dans les vaporisateurs figure généralement  dans la catégorie des exceptions en matière de pesticides. Il peut donc être utilisé comme fungicide dans les cultures sous verre (horticulture et floriculture en serres). Les vaporisateurs sont de ce fait également reconnus comme une méthode non polluante de lutte anti-parasitaire par SKAL, une organisation qui contrôle la culture biologique (label de qualité Eco).
Les producteurs qui utilisent les vaporisateurs, réduisent ainsi l’utilisation de produits chimiques obtiennent des des points pour le label vert de MPS.
La vaporisation du soufre présente également un autre avantage : le soufre ne se dépose pas sur les plantes sous forme solide, elles restent donc propres. Les vaporisateurs de soufre constituent également une méthode de lutte anti-parasitaire sans danger. Les vapeurs de soufre peuvent, il est vrai, irriter les voies respiratoires, mais les vaporisateurs de soufre présentent l’avantage de pouvoir être mis en route uniquement la nuit, au moyen d’une minuterie, au moment où personne ne travaille dans la serre.


Développement :
Outre l’application dans la culture de rose, le vaporisateur de soufre est maintenant utilisé dans de nouvelles cultures que celles du poivron, de la tomates et de la fraise. Une étude, réalisé par DLV, sur le poivron et la tomate a permis de conclure que là où, pour les roses, il fallait installer un vaporisateur pour 100m2, les tomates et les poivrons, n'avait quand à eux besoin que d'un vaporisateur de soufre pour 500m2 et ce toujours pour combattre efficacement le mildiou. La frequence de vaporisations de soufre nécessaire a également été déterminée lors de cette étude. Le mildiou est une moisissure que l’on rencontre sur un nombre croissant de plantes et qui se propage de plus en plus dans le monde entier. La demande en matière de méthodes de luttes anti-parasitaires sûres, nonpolluantes, et non chimique se faisant également de plus en plus pressante.
Le vaporisateur Nivola aura donc toutes les chances d’intéresser un nombre croissant de producteurs et de prouver son efficacité et sa fiabiilité dans de nouvelles cultures et régions !



Michael

Accompagnement personnalisé :

Nous savons par expérience, que chaque serre nécessite une approche différente. C'est pourquoi nous mettons à votre disposition notre spécialiste, qui sera ravi de vous fournir des conseils adaptés à vos besoins.
 

Plus d'informations :

Pour obtenir plus d'informations concernant l'article ci-dessus, n'hésitez pas à remplir le formulaire ci-dessous. Nous nous engageons à vous répondre sous 24h.

 

Pour l'emploi de tout produit de protection de cultures ou Biocide, l'utilisateur est tenu de respecter la réglementation et les conditions imposées lors de l'autorisation de mise en marché (AMM)  dans le pays concerné. Employez toujours les produits de protection de cultures et les Biocides de façon sûre. Avant l'emploi, lisez bien l'étiquette et la fiche de sécurité. L'utilisation des EPI (équipement de protection individuel) est obligatoire La possibilité de vente dépend de l'autorisation et  l'enregistrement dans le pays concerné.

Global specialist in
horticulture

« Pouvons-nous vous aider ?
Contactez-nous au
« 06 89 72 48 53 »